historique:
Joseph Pilates

Joseph Hubertus Pilates est né en Allemagne en 1883. Etant atteint d'asthme et d'une déformation du thorax dès l'âge enfant, il était obsédé par l'idée de guérir ou du moins d'arriver à un état de santé satisfaisant. Sa mère et son père étaient respectivement naturopathe et gymnaste de haut niveau. La gymnastique que nous connaissons, déclinaisons moderne de celle des Grecs anciens, a été développée en Suède et en Allemagne avant d'être enseignée dans les écoles en Europe et Amérique du Nord. Joseph fut donc initié à l'activité physique dès son plus jeune âge et avec le temps, surmonta sa santé fragile et devint un sportif accompli, pratiquant le ski, la plongée, la gymnastique, le yoga et la boxe. A 14 ans, il posait pour des croquis d'anatomie ! Il devint boxeur professionnel et enseigna l'auto-défense, tout en continuant à étudier la théorie de l'exercice physique. Il s'intéressa aussi au karaté, au yoga, à la méditation et aux programmes d'exercices des Grecs anciens et des Romains.

la méthode Piates

Détenu dans un camp de prisonniers anglais pendant la Première Guerre Mondiale, il encouragea les internés à participer à ses exercices, et constata ses résultats sur leur santé. Il appliqua ensuite ses méthodes à la rééducation des blessés de guerre, en installant un système de ressorts au-dessus des lits d'hôpital, permettant aux patients de se rééduquer tout en restant couché. Cet appareillage devint par la suite l'une des machines utilisées dans la méthode Pilates, qu'il baptisa «Cadillac».

En 1923, Joseph Pilates émigra à New York, où il ouvrit son premier studio dans le quartier des studios de danse. Joseph Pilates commença par définir un ensemble d'exercices au sol, conçus pour renforcer la ceinture abdominale et améliorer la maîtrise corporelle en général. Par la suite, il mit au point plusieurs appareils destinés à permettre aux clients de faire certains exercices par eux-mêmes, sans sa supervision.

Sa philosophie l'amena à élaborer un système propre destiné à «développer le corps de façon harmonieuse, à rectifier les mauvaises postures, à restituer une vitalité physique, à stimuler l'esprit et à l'élever», qu'il appela «Contrologie». Il continua à étoffer sa méthode, et forma la première génération d'instructeurs, permettant à la méthode d'être transmise et d'être ce qu'elle est aujourd'hui.

Pilates